Desperate Housewives « Une serie progressiste et feministe » ? PARTIE 1/2

Serie
  1. Le post-féminisme : différentes formes de féminités
Dans le premier épisode de la série, les personnages principaux sont des femmes (sexe « naturel » féminin) d’une même classe sociale qui vivent leur féminité (leur genre) de manière très différente, voir opposé. De ce fait, tu vois bien des portraits de « femmes » et non pas de « la » femme. La narratrice, Mary-Alice, décrit les caractéristiques féminines de chacune des héroïnes en fonction du plat qu’elle ramène. Lynette apporte du poulet rôti commandé dans un fast-food. Ce plat est le symbole de sa vie en tant que mère au foyer qui est toujours occupée à surveiller ses enfants. Le plat de Gaby est une paella « épicée ». En plus d’insister sur l’origine latine de celle-ci, le plat insiste sur son caractère sexuel. Cette connotation est appuyée par le plan suivant dans lequel nous pouvons voir Gaby marcher sensuellement sur un podium. 

Bree et ses muffins maison

Bree se considère avant tout comme une épouse et une mère. Sa tenue est stricte, avec une coiffure figée et elle a des talents de cuisinière. En apportant deux panier distincts, un mari et des enfants, elle donne l’image de la femme accomplie capable de mener à bien son rôle au foyer.

La série l’oppose en quelque sorte à Susan, fraîchement divorcée, qui apporte un plat fait maison mais raté. Elle a les caractéristiques « émotionnelles » de « la » femme comme étant fragile, incapable de contrôler ses émotions et très naïve.
Dans le cas de Susan, elle est incapable de s’occuper d’elle même et des autres; dont de sa fille. Lorsque dans le même épisode, Mary-Alice décrit les tâches quotidiennes des personnages principaux ; faire à manger pour les enfants, nettoyer la maison ou faire du yoga pour entretenir son corps. Elle ne mentionne pas Susan mais sa fille qui « fait ses devoirs ». C’est à dire obtenir des informations sur l’homme qui intéresse sa mère. Ici les « devoirs » bien qu’attribuer à la fille de Susan sont les siens, c’est ce qu’elle doit faire pour trouver un nouveau mari.
Finalement, chacun des personnages principaux vit ce qu’il considère comme une féminité de manière relativement différente.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s